Un braqueur s'évade en sciant un barreau

  • A
  • A
Un braqueur s'évade en sciant un barreau
Le détenu a scié un barreau de sa chambre avant d'escalader le mur d'enceinte de l'hôpital psychiatrique.@ capture écran Google Street View
Partagez sur :

Le détenu jugé "dangereux" était interné dans un hôpital de Nice après une tentative de suicide.

Un braqueur de 28 ans considéré s'est évadé mardi d'un hôpital psychiatrique de Nice après avoir partiellement scié un barreau de sa chambre à l’aide d’une scie à métaux.

Un saut de 6 mètres de haut

Il a ensuite, selon les informations de Nice-Matin, attaché des chaussettes aux autres barreaux et s'est suspendu dans le vide avant de sauter d'une hauteur de 6 mètres. Une fois dans la cour de l'établissement, le détenu a pu escalader le mur d'enceinte derrière lequel un complice l'attendait au volant d'une voiture.

Vincent Lunes est depuis activement recherché par la police. L’enquête devra notamment déterminer comment ce détenu, jugé "dangereux", a pu se procurer une scie à métaux.

Incarcéré pour des vols avec violences

L'évadé a déjà été incarcéré dans le passé pour vols avec violence. Il effectuait un séjour à l'hôpital psychiatrique de Sainte-Marie à Nice après une tentative de suicide en prison.

L'homme avait été interpellé en mars à la suite de deux braquages de bijouteries perpétrés en novembre 2010 dans les environs de Nice. Lors de l'un de ces braquages, les malfaiteurs avaient ouvert le feu sur un véhicule des forces de l'ordre.

En mai 2009, deux détenus de la prison de Nice s'étaient déjà évadés du même hôpital psychiatrique.