Un braquage tourne mal à Mulhouse

  • A
  • A
Un braquage tourne mal à Mulhouse
@ CAPTURE GOOGLE MAPS
Partagez sur :

L'employée d'une station-service a été grièvement blessée dimanche par un jet de cocktail molotov.

Un braquage d'une rare violence s'est produit dimanche après-midi dans une station-service Total de Mulhouse (Haut-Rhin), à quelques pas du musée national de l'automobile, avenue de Colmar. Un individu seul et masqué s'est présenté à la caisse de la station vers 17h30, sommant l'employée présente sur les lieux de lui remettre la cagnotte.

Selon les policiers, la co-gérante n'a même pas eu le temps de résister. Le malfaiteur lui a immédiatement jeté un cocktail molotov au visage, avant de prendre la fuite à pied avec un maigre butin. L'agression n'a pas eu de témoin direct : la personne qui a donné l'alerte était un client de la station-service qui se servait en essence au moment du drame et n'a donc pas directement assisté aux faits.

La piste "locale" privilégiée

La caissière, âgée de 37 ans, a été brûlée au troisième degré au visage et sur le haut du corps, a précisé le procureur de Mulhouse, Hervé Robin. Elle a été placée en coma artificiel au centre des grands brûlés de Metz. Ses jours ne sont pas en danger.

Le braqueur, qui avait le visage partiellement dissimulé, n'a pas pu être identifié. Il est toujours recherché. Les enquêteurs s'orientent actuellement sur une piste "locale". Des images de vidéosurveillance sont en passe d'être analysées.

Le braqueur risque la perpétuité

Le procureur de Mulhouse a dénoncé "une affaire criminelle". "Il s'agit d'une tentative d'homicide volontaire, une affaire criminelle qui ira devant les assises, et pour laquelle la peine encourue est la perpétuité. Je suis confiant que l'auteur sera interpellé. Pour le moment nous n'avons pas d'indices, mais les enquêteurs sont motivés", a-t-il ajouté.