Un avion militaire sectionne une ligne à haute tension dans les Pyrénées

  • A
  • A
Un avion militaire sectionne une ligne à haute tension dans les Pyrénées
@ JOEL SAGET / AFP
Partagez sur :

Lors d'un vol d'entraînement au largage de parachutistes, un avion de transport militaire a sectionné une ligne à haute tension, mercredi. 

Un avion de transport militaire Transall a sectionné une ligne à haute tension mercredi dans les Pyrénées, un incident rarissime, sans faire de victimes, a annoncé l'Armée de l'air.

Un vol d'entraînement. "Ce jour, aux environs de 13 heures, un avion Transall de l'Armée de l'air a sectionné une ligne à haute tension sur la commune d'Omex, dans les Hautes-Pyrénées lors d'un vol d'entraînement" au largage de parachutistes, a déclaré le colonel Olivier Celo. "Aucune victime n'est à déplorer au sol et l'équipage est indemne", a ajouté le porte-parole de l'Armée de l'air. L'avion s'est alors posé "sans incident" sur l'aéroport de Tarbes-Lourdes-Pyrénées, distant d'une vingtaine de kilomètres.

Une enquête ouverte. Le chef d'état-major de l'Armée de l'air, le général André Lanata, a diligenté une enquête pour "déterminer les circonstances exactes de l'incident qui demeure rare", a-t-il poursuivi, sans autres précisions. "La rupture de la ligne, survenue dans une zone de haute montagne, n'a pas eu de conséquence sur l'alimentation électrique" de la région, a précisé de son côté le gestionnaire du réseau électrique à haute tension RTE. La ligne à 225.000 volts, qui relie les communes d'Os-Marsillon, dans les Pyrénées-Atlantiques et Pragnères, dans les Hautes-Pyrénées, a été "immédiatement mise hors tension après l'incident", a-t-il ajouté.

Une équipe et un hélicoptère de RTE ont été dépêchés sur place pour "mettre en place un périmètre de sécurité le temps nécessaire à la réparation de la ligne", a-t-il précisé.