Un agent SNCF suspendu après l'incendie du poste de Vitry

  • A
  • A
Un agent SNCF suspendu après l'incendie du poste de Vitry
@ REUTERS
Partagez sur :

Il "présentait un taux d'alcoolémie élevé" et a été suspendu le temps de l'enquête.

La SNCF a annoncé jeudi soir que l'agent en service mercredi au poste d'aiguillage de Vitry-sur-Seine , dans le Val-de-Marne, touché par un incendie qui a paralysé le trafic en gare d'Austerlitz, "présentait un taux d'alcoolémie élevé" et avait été suspendu le temps de l'enquête. L'entreprise publique a cependant récusé tout lien avec l'origine du sinistre, dont "les premières constatations laissent apparaître (...) une origine soit électrique, soit accidentelle".

>> LIRE AUSSI - Trafic paralysé après un incendie dans un poste d'aiguillage

"Les premiers éléments de l'enquête font également apparaître que l'Agent Circulation de nuit dans le poste d'aiguillage présentait un taux d'alcoolémie élevé", a indiqué la SNCF dans un communiqué. "Cet agent a été entendu et immédiatement suspendu, en attendant les résultats définitifs de l'enquête", a-t-elle précisé.

"Il est difficile d'en savoir plus à ce stade. C'est ce que nous dit la police. On nous dit qu'il était en état d'ébriété. On doit d'abord voir si les faits sont avérés", a précisé un porte-parole de la SNCF. "Il n'y a aucun lien entre l'état d'ébriété et les constatations qu'on a pu faire, qui montrent que l'incendie est d'origine soit électrique soit accidentelle", a-t-il ajouté, évoquant notamment la piste "sans doute" d'un "court-circuit".