Un ado se rend après avoir pris en otage un animateur radio

  • A
  • A
Un ado se rend après avoir pris en otage un animateur radio
@ Max PPP
Partagez sur :

L'adolescent était l'auteur de la prise d'otage en avril d'un animateur de Radio Latitude, dans l'Aube.

La prise d'otage s'était déroulée dans des conditions bien particulières. En avril dernier, un animateur de Radio Latitude avait été retenu plusieurs heures par un adolescent, qui s'était introduit dans les studios de la radio, à Pont-Sainte-Marie, dans l'Aube. Interpellé juste après la prise d'otage et placé dans un centre éducatif fermé, le jeune homme était parvenu à s'échapper dans la nuit du 28 au 29 mai. Après deux semaines de cavale, il s'est finalement rendu mardi au commissariat de Troyes.

Une prise d'otages et une annonce. Tout commence le 17 avril dernier. L'adolescent entre dans les locaux de la radio vers 10h45 et prend l'antenne de force. Il annonce alors qu'il retient en otage l'animateur, tout en réclamant la présence du directeur de la station, avec lequel il a un contentieux. En début d'après-midi, il libère finalement son otage, un animateur de 18 ans. Il est interpellé par les hommes du Raid, une heure plus tard, alors qu'il était réfugié sur le toit de la radio.

Il se rend spontanément au commissariat. Le jeune homme de 17 ans, placé depuis son arrestation sous contrôle judiciaire dans un centre éducatif fermé, s'était échappé dans la nuit du 28 au 29 mai de l'établissement public de santé mentale de Châlons-en-Champagne, où il avait été admis pour des examens psychiatriques.

Une manifestation de soutien au preneur d'otage de la Radio Latitude dans l'Aube.

© Max PPP

"Il s'est présenté spontanément au commissariat de Troyes mardi matin avec ses parents qui l'ont convaincu de se rendre plutôt que de risquer une interpellation", a-t-on précisé au commissariat de Troyes. Le jeune homme a été déféré au parquet de Troyes mercredi avant d'être incarcéré dans le quartier des mineurs de la maison d'arrêt de Chaumont, en Haute-Marne.

Un différend avec le directeur de la radio. Son différend avec le directeur de la radio remonte, selon lui, à l'époque où, âgé de 14 ans, il y avait fait un stage, avant de porter plainte pour viol, sans suite. Après la prise d'otage, le directeur de la radio a déposé une plainte pour dénonciation calomnieuse. De son côté, le procureur de Troyes a rouvert l'enquête ainsi qu'une information judiciaire contre X pour suspicion d'agression sexuelle.

Par deux fois, en avril et en mai, environ deux cents personnes, en majorité des jeunes de 15 à 18 ans, avaient manifesté dans les rues de Troyes pour soutenir le jeune homme mis en examen pour  "séquestration de personne suivie de libération volontaire".

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460-1_scalewidth_460

L'INFO - Il prend en otage une radio et son animateur