Un ado de 14 ans se tue au volant en tentant d'échapper à la police

  • A
  • A
Un ado de 14 ans se tue au volant en tentant d'échapper à la police
@ AFP
Partagez sur :

L'événement a provoqué des tensions dans le quartier sensible de la Monnaie, à Romans-sur-Isère, dans la Drôme, où des poubelles ont été incendiées dimanche soir.

Nuit de tension à Romans-sur-Isère, dans la Drôme. Un adolescent de 14 ans s'est tué, dimanche matin, alors qu'il tentait d'échapper à un contrôle de police. Il circulait au volant d'une voiture volée en compagnie d'un autre adolescent. Des échauffourées ont ensuite éclaté dans la soirée.

Le jeune conducteur perd le contrôle du véhicule. A 9 heures, dimanche matin, une patrouille de police croise une voiture signalée volée. Deux adolescents, âgés de 14 ans, se trouvent à l'intérieur. Tandis que les policiers effectuent un demi-tour pour prendre le véhicule en chasse, le jeune conducteur accélère et grille un stop. Là, il perd le contrôle de la voiture et percute un platane "à très vive allure", selon la préfecture et le parquet.

Son compagnon prend la fuite. Le conducteur, inconscient, a été transporté à l'hôpital, où il a succombé à ses blessures à 10h30. Le jeune passager, qui a tenté de prendre la fuite après la collision, a été interpellé, avant d'être conduit également à l'hôpital. Une enquête pour déterminer les circonstances de l'accident a été confiée à la Sûreté départementale de Valence.

Un important dispositif de sécurité mis en place. Pour contenir d'éventuelles représailles à l'encontre des forces de l'ordre, le quartier sensible de la Monnaie était placé sous haute-surveillance dimanche soir. En 2008, le quartier avait été le théâtre d'affrontements après la mort d'un jeune de 15 ans dans une course-poursuite avec la police.



Une demi-compagnie de CRS, soit une quarantaine d'hommes, a été dépêchée sur place, rapporte Le Dauphiné libéré. Malgré ce dispositif, des poubelles placées en travers des routes ont été incendiées. Les forces de l'ordre ont par ailleurs dû faire usage de bombes lacrymogènes.