Uber France condamné à verser 1,2 million d'euros à une organisation de taxis

  • A
  • A
Uber France condamné à verser 1,2 million d'euros à une organisation de taxis
@ MARTIN BUREAU / AFP
Partagez sur :

VTC - Uber France a été condamné mercredi matin à verser 1,2 million d'euros à l'Union Nationale des Taxis.

La société Uber France a été condamnée mercredi à verser 1,2 million d'euros à l'Union nationale des taxis (UNT) au titre d'une liquidation d'astreinte imposée par un précédent jugement, selon une décision du tribunal de grande instance de Paris.

"Dérives" dans le secteur. Cette décision, publiée en pleine mobilisation des taxis contre les "dérives" du secteur des véhicules de transport avec chauffeur (VTC) dont Uber est l'un des principaux acteurs, est liée à la communication de la société vis-à-vis de ses chauffeurs, qui selon l'UNT entretenait une "ambiguïté" quant à la possibilité de stationner sur la voie publique en attente d'un client sans réservation préalable, du "maraudage".

Requête de 2014. L'astreinte avait été prononcée par le juge des référés du tribunal de commerce en décembre 2014. A l'époque, le magistrat avait fait injonction à Uber de "retirer de leur support de communication toute mention qui présenterait comme licite le fait de s'arrêter, stationner ou circuler sur une voie ouverte à la circulation publique en attente de client sans être titulaires d'une autorisation réservée aux taxis".