Tuée pour une "histoire de voiture"

  • A
  • A
Tuée pour une "histoire de voiture"
@ GOOGLE MAPS
Partagez sur :

Une femme a été mortellement renversée samedi soir, dans le Nord. La conductrice a été interpellée.

Farida est décédée sous les yeux de sa fille de 8 ans. Cette femme de 36 ans est morte après avoir été renversée par une voiture, samedi soir, à Villeneuve-d’Ascq, dans le Nord. Elle a succombé à ses blessures à l’hôpital.

La conductrice, qui avait pris la fuite, a été interpellée dimanche en fin d'après-midi, dans le Pas-de-Calais. La jeune femme de 22 ans a été placée en garde à vue, selon une source préfectorale. Selon cette dernière, il ne s'agirait pas d'un "accident de la route banal". Les proches de Farida assurent que la conductrice lui aurait, volontairement, roulé à deux reprises dessus et brusquement.

La garde à vue de la suspecte a été prolongée lundi après-midi. "Elle devrait être déférée au parquet de Lille mardi après-midi", a-t-on appris de source judiciaire. Une autopsie de la victime doit être pratiquée mardi matin. Plusieurs auditions doivent encore avoir lieu parmi les témoins du drame, "même si personne n'a directement vu le choc", a-t-on indiqué de même source.

"Je ressens de la haine contre cette fille", a confié la mère de Farida :

La mère de Farida accuse la jeune femme qui a tué sa fille de l’avoir "narguée" le lendemain du drame. "Elle m’a appelée dimanche. Elle m’appelle pour dire : ‘est-ce que Farida va bien ?’", raconte-t-elle au micro d’Europe 1.

Une altercation à l’origine du drame ?

D’après les premières informations recueillies par les enquêteurs, les deux femmes se connaissaient. La Voix du Nord évoque "des relations conflictuelles depuis plusieurs mois". La victime aurait même déjà porté plainte contre la conductrice. La mère de Farida précise, dans le journal, qu’"elle se sentait menacée". A l’origine du conflit entre les deux femmes : des griffes sur une voiture.

"Un témoin direct évoque, lui, une dispute entre les deux femmes, en pleine rue", samedi, précise La Voix du Nord. "J'ai vu Farida poser les mains sur le capot et lui demander de sortir du véhicule", raconte le témoin dans le journal local.

La victime aurait confié à sa mère, vendredi soir, vouloir rencontrer la jeune femme de 22 ans. Et le journal de préciser que c’est Farida, elle-même, qui aurait alors donné rendez-vous à la conductrice, à quelques mètres de chez ses parents.

Aux enquêteurs de déterminer maintenant si la conductrice a délibérément écrasé Farida.