Trop lent, le gendarme se fait frapper

  • A
  • A
Trop lent, le gendarme se fait frapper
Partagez sur :

Les plaignants, venus déposer plainte, ont agressé le militaire.

Au départ, ils étaient simplement venus déposer une plainte. Ils ont fini en garde à vue, après avoir agressé le gendarme… qui devait prendre leur déposition.

Samedi matin, brigade de gendarmerie de Saint-Marcellin. Une mère, sa fille et le petit ami de cette dernière se présentent pour déposer plainte. Le gendarme pose alors des questions. Les plaignants s’agacent.

Et tout dégénère, rapporte le Dauphiné Libéré. Après des insultes échangées avec l’adolescente, le gendarme se fait plaquer au sol par le garçon. Le militaire est ensuite roué de coups par les trois membres de la famille. Bilan ? Une incapacité totale de travail de 21 jours pour le gendarme.

Les plaignants, ont, eux, passé leur samedi, en garde à vue. Présentés dimanche matin au parquet de Grenoble, le jeune homme et sa “belle-mère” sont convoqués devant le tribunal correctionnel, le 13 octobre prochain. L’adolescente, elle, passera devant un juge des enfants.