Trois jours dans une cave pour fuir son mari

  • A
  • A
Trois jours dans une cave pour fuir son mari
IMAGE D'ILLUSTRATION - La victime a dit aux policiers avoir trouvé refuge dans la cave de l'immeuble après avoir été rouée de coups et être tombée dans l'escalier. Terrorisée, elle serait restée là pendant trois jours jusqu'à ce qu'une voisine alerte la police municipale.@ MaxPPP
Partagez sur :

Un mari violent de Castres, qui a poussé sa femme à se réfugier dans la cave, a été mis en examen et écroué mercredi.

Elle en était réduite à boire son urine pour survivre. Un mari violent de Castres, dans le Tarn, a poussé sa femme, qui le fuyait, à se réfugier dans la cave où elle serait restée trois jours. Il a été mis en examen et écroué mercredi, a-t-on appris de source judiciaire.

L'homme de 35 ans, déjà condamné pour violences conjugales par le passé, a été mis en examen pour violences ayant causé une incapacité de travail de plus de huit jours, a indiqué le procureur de la République de Castres, Manuella Garnier. La qualification des faits est assortie des circonstances aggravantes que les violences ont été commises par un conjoint et sous l'emprise de l'alcool.

La victime a dit aux policiers avoir trouvé refuge dans la cave de l'immeuble après avoir été rouée de coups et être tombée dans l'escalier. Terrorisée, elle serait restée là pendant trois jours jusqu'à ce qu'une voisine alerte la police municipale. L'enquête a toutefois établi qu'elle était sortie au moins une fois pour aller chercher une couverture. Elle-même indique qu'elle n'a pas été séquestrée et qu'elle pouvait quitter les lieux à tout moment, mais qu'elle est restée prostrée, par la honte.