Trocadéro : neuf ultras du PSG arrêtés

  • A
  • A
Trocadéro : neuf ultras du PSG arrêtés
@ REUTERS
Partagez sur :

Ces suspects ont été interpellés en région parisienne grâce la vidéosurveillance.

Après les casseurs, les ultras. Neuf de ces supporteurs fanatiques du PSG ont été interpellés mardi.  Ils sont soupçonnés d'avoir provoqué les violences du 13 mai au Trocadéro qui avaient gâché la remise du trophée de champion de France au club de la capitale. Plusieurs personnes ont déjà été jugées à la mi-mai pour ces troubles qui ont fait 32 blessés et abouti à une quarantaine d'interpellations.

Qui sont ces "ultras" ? Selon les premiers éléments de l'enquête, parmi ces hommes de 19 à 34 ans, certains ont été interdits de stade par le passé. Arrivés en groupe sur l'esplanade d'où sont parties les violences, Ils sont soupçonnés d'avoir mis le feu aux poudres, notamment avec des jets de projectiles. Ces neuf suspects ont été identifiés grâce à l'étude des images de vidéosurveillance. Interpellés en région parisienne, ils ont été placés en garde à vue. Certains d'entre eux sont d'anciens membres de groupes de supporteurs de la tribune Auteuil.

Trocadéro (930x620)

© MAXPPP

Pas d'ultra jugé en mai. Aucun supporteur ultra ne figurait parmi les premières personnes jugées pour ces violences en comparutions immédiates à la mi-mai. Les prévenus se rapprochaient bien plus du "casseur d'un jour" profitant de l'aubaine, que d'inconditionnels des "bastons" entre différentes franges de supporters. Ainsi, la plus lourde peine a été prononcée à l'encontre d'un jeune de 26 ans,  non-membre d'un quelconque club de supporteurs et déjà condamné par le passé à quatre reprises, dont deux fois pour des faits de violence. A l'audience il avait reconnu ne pas aimer le football et a écopé de 4 mois ferme.