Triple évasion d'un établissement pénitentiaire pour mineurs

  • A
  • A
Triple évasion d'un établissement pénitentiaire pour mineurs
@ MAXPPP
Partagez sur :

Trois jeunes pensionnaires de l'établissement pénitentiaire pour mineurs de la Valentine à Marseille se sont évadés vendredi.

Leur mode d'évasion est enfantin. Trois jeunes pensionnaires de l'établissement pénitentiaire pour mineurs de la Valentine à Marseille se sont évadés vendredi après-midi, a-t-on appris auprès de Frédéric Jouberjean, représentant du syndicat pénitentiaire UFAP.

Aidés de complices à l'intérieur. Les trois jeunes se sont évadés en empilant des tables et des chaises pour franchir le mur de la cour de promenade de leur "unité de vie", a précisé le syndicaliste. Selon lui, d'autres jeunes de l'unité avaient détourné l'attention des surveillants et un quatrième a tenté de passer l'enceinte, mais n'y est pas parvenu.

"Une évasion à l'ancienne". "Ils ont pris des chaises qui se trouvaient dans la cuisine. Ils les ont empilées les unes sur les autres et ils ont filé sur les toits. Il y a sept mètres de hauteur. C'est une évasion à l'ancienne", commente Frédéric Jouberjean, délégué du syndicat Ufap.

L'un d'entre eux voulait éviter la prison. Les trois évadés ont entre 15 et 17 ans sont connus pour vol avec armes. Le plus âgé devait atteindre la majorité dans les prochains jours. Il devait donc quitter l'établissement dans dans les prochains jours... pour être transféré dans une priso, probablement celle des Baumettes.

"Ils sont activement recherchés par la police". Ils sont activement recherchés par la police, qui a visionné les images de vidéosurveillance et interrogé le personnel de l'établissement. "Nous avions demandé l'installation de filets au-dessus des cours de promenade, mais ça nous a été refusé", a déploré le représentant syndical, "tout ça pour cause de budget".