Tracteur sur les voies : la SNCF a déposé deux plaintes

  • A
  • A
Tracteur sur les voies : la SNCF a déposé deux plaintes
@ JEAN-SEBASTIEN EVRARD/AFP
Partagez sur :

JUSTICE - Comme le veut la procédure, la compagnie ferroviaire a déposé des plaintes suite à la collision entre un TGV et un tracteur, dimanche près de Rennes.

Après avoir consacré toute son énergie à rétablir le trafic, interrompu après la collision dimanche dernier entre un TGV et un tracteur non loin de Rennes, la SNCF est passée aux démarches judiciaires. La compagnie ferroviaire a déposé deux plaintes contre X, a annoncé jeudi la SNCF Bretagne.

"SNCF Mobilités a déposé une plainte contre X concernant la rame de TGV endommagée ainsi que la prise en charge des voyageurs qui se trouvaient à bord", a indiqué un porte-parole de la société. "SNCF Réseaux a déposé une autre plainte contre X concernant la dégradation des voies" suite à cet accident, a-t-il ajouté. "Nous sommes obligés de déposer deux plaintes parce que nous sommes juridiquement deux entreprises", a-t-il précisé.

Un tracteur sur la voie. Dimanche en fin d'après-midi, une double rame TGV se dirigeant vers Rennes était entrée en collision avec un tracteur tombé sur la voie, sans son conducteur, apparemment en raison d'un problème technique, à Noyal-sur-Vilaine. Le tracteur avec remorque "a quitté son champ, dévalé la pente et s'est retrouvé sur la voie", avait expliqué le directeur de l'axe TGV Atlantique, Philippe Mouly.

En raison de l'accident qui a fait deux blessés légers, la circulation avait été interrompue sur les deux voies  entre Rennes et Paris jusqu'à lundi en début d'après-midi, tous les trains étant détournés par Nantes, occasionnant d'importants retards. Près de 6.000 personnes avaient vu leur trajet perturbé à cause de cette collision. La circulation avait été rétablie sur les deux voies mardi midi.