"Toute la ville de Villepinte est endeuillée"

  • A
  • A
"Toute la ville de Villepinte est endeuillée"
Christophe Borgel s'est exprimé avec beaucoup d'émotion après le meurtre d'un jeune homme de 21 ans devant sa famille, à Villepinte.@ MAXPPP
Partagez sur :

TEMOIGNAGE - Le maire s’est dit "ému", après le meurtre d’un jeune abattu devant sa famille.

"Je suis ému". Christophe Borgel, premier adjoint du maire de Villepinte, n’a pu retenir ses sanglots devant la presse, après le meurtre d’un jeune homme de 21 ans, chez lui, devant les membres de sa famille. "C’est la première fois, a-t-il expliqué, qu’il m’arrive de serrer dans mes bras un père qui a vu son fils se faire assassiner".

"Ces jeunes, on vit avec"

Quelques heures après le drame, l’émotion était vivement palpable dans la ville. Car, tous les habitants se connaissent. "Dans nos quartiers, les jeunes de ces quartiers, on vit avec. Même ceux qui ont commis des actes délictueux", a déploré Christophe Borgel.

"Ces enfants, ces jeunes, je les ai vus grandir. Pour beaucoup d’entre eux, j’ai joué au ballon avec eux. On sait que tout n’est pas rose. On sait qu’un certain nombre d’entre eux ont commis des actes qui sont répréhensibles au regard de la loi. Et on se bat au quotidien pour qu’ils s’en sortent", a assuré le maire de Villepinte.

"Aujourd’hui, c’est tout Villepinte qui est endeuillé" :

Christophe Borgel a dit espérer "et c’est mon souhait le plus cher, que l’enquête de la police permettra d’identifier les auteurs de ce qu’il faut bien qualifier d’assassinat. Et que la famille pourra ainsi retrouver un peu de paix".