Tournantes : entre 5 et 7 ans requis

  • A
  • A
Tournantes : entre 5 et 7 ans requis
Le procès des tournantes dans des cités du Val-de-Marne en 1999 touche à sa fin à la cour d’assises de Créteil.@ MaxPPP
Partagez sur :

Dans cette affaire de viols collectifs présumés, le réquisitoire cible huit accusés sur quatorze.

C'est un réquisitoire qui ne satisfait personne. Alors que le procès des tournantes dans des cités du Val-de-Marne en 1999 touche à sa fin à la cour d’assises de Créteil, entre cinq et sept ans de prison ont été requis lundi pour huit des quatorze accusés. Pour six autres accusés, l'avocat général s'en est remis à la cour.

Sur les huit accusés pour lesquels des peines ont été requises, cinq ans d'emprisonnement ont été demandés pour quatre d'entre eux, six ans pour deux autres et sept ans pour les deux derniers. Les accusés encourent théoriquement jusqu'à 20 ans de réclusion criminelle.

"Elles ont revécu à l'audience leur calvaire"

L'une des avocates des deux jeunes femmes, Me So-Ah Boyadjian, a dit être "choquée" par ce réquisitoire. Selon elle, "l'avocate générale n'a rien démontré. Elle a parlé du doute et s'en est rapportée à la cour qui décidera."

Dans sa plaidoirie, lundi matin, une autre avocate de deux plaignantes avait déploré le fait que les accusés "les ont traitées de menteuses, de nymphomanes". Selon Me Laure Heinich-Luijer, les deux jeunes femmes "ont revécu à l'audience leur calvaire. On a réussi de nouveau à les faire taire", a-t-elle estimé.

>> A LIRE AUSSI : "Pour eux, j'étais un bout de viande"

La défense juge le réquisitoire "extrêmement lourd"

Pour Me Philippe Gény-Santoni, avocat de deux accusés, c'est une "chose logique au terme des débats" qu'aucune peine n'ait été requise contre six des accusés. "On se fie, mais à moitié, à la parole" des plaignantes, a-t-il jugé. "On essaie de préserver une partie de la procédure en lâchant sur une autre partie", a-t-il fait valoir.

>> A LIRE AUSSI : Tournantes : le doute s'installe

De son côté, Me Arnaud Richard, avocat de deux autres accusés, juge les réquisitoires "extrêmement lourds au vue de la teneur et de la consistance du dossier. Les réquisitoires sont complètement à côté."

Le verdict est attendu jeudi, probablement tard dans la soirée ou dans la nuit.