Tourcoing : "un stupide jeu d'enfants"

  • A
  • A
Tourcoing : "un stupide jeu d'enfants"
Un des quatre enfants a mis le feu à une peluche avant de la jeter sur un bidon de solvant.@ MAXPPP
Partagez sur :

L’un des quatre enfants a mis le feu à un bidon de solvant lundi. Il est depuis décédé.

Le procureur adjoint de Lille est revenu en détail mercredi sur le déroulement du drame lundi soir à Tourcoing, dans le Nord. Un des enfants en serait à l'origine.



Agrandir le plan

Le bidon a "immédiatement explosé"

"L'un d'entre eux, celui qui est décédé, avait pris un briquet chez lui, il a enflammé un morceau de peluche et l'a jeté sur le bidon" de solvant, a détaillé Georges Gutierrez. Le bidon, qu’ils avaient découvert à proximité d'un garage, a alors "immédiatement explosé", projetant du produit inflammable sur les enfants. Les plus proches ont été les plus grièvement brûlés. Les deux autres se trouvant en retrait ont pu s'échapper et aller chercher de l'aide. C'est "un stupide jeu d'enfants (qui) a tourné au drame", a-t-il conclu.

L'un des quatre enfants, âgé de 10 ans, est décédé mardi matin en Belgique où il était hospitalisé. Un autre garçon de 9 ans, également transféré en Belgique, à Bruxelles, restait dans un état critique mercredi. Il a été brûlé à plus de 90% de la surface du corps, a précisé le procureur adjoint.

Les 2 ont été "brièvement entendus"

Les deux autres victimes, âgées de 9 et 11 ans et hospitalisées à Lille, ont été un peu moins touchées et semblaient hors de danger. Ils n'ont pu être que "brièvement entendus mardi soir, car très choqués". C'est leur témoignage qui a donné des éclaircissements sur le déroulement des faits.