Toulouse : trois mois ferme pour un proche de Fabien Clain assigné à résidence

  • A
  • A
Toulouse : trois mois ferme pour un proche de Fabien Clain assigné à résidence
Le Français Fabien Clain a été identifié comme étant l'homme qui lit le texte de revendication des attaques à Paris, au nom de l'Etat islamique.@ AFP
Partagez sur :

Un Belge, proche de Fabien Clain, l'homme qui a revendiqué les attentats du 13 novembre pour l'EI, a été condamné lundi à Toulouse à trois mois de prison ferme.

Un Belge, proche de Fabien Clain, a été condamné lundi à Toulouse à trois mois de prison ferme pour violation de son assignation à résidence prise dans le cadre de l'état d'urgence. Farouk Ben Abbes, 30 ans, islamiste présumé, est connu pour avoir été proche du Toulousain Fabien Clain, l'islamiste radical qui a revendiqué les attentats du 13 novembre à Paris et Saint-Denis au nom de l'Etat islamique.

Assigné à résidence au lendemain de ces attaques dans le cadre de l'état d'urgence, ce ressortissant belge a violé par trois fois l'interdiction de quitter Toulouse, en se rendant dans des banlieues proches, Blagnac, Portet puis Colomiers, où il a été interpellé vendredi. En comparution immédiate lundi, il a été condamné à trois mois de prison ferme. Le parquet en avait requis le double.