Toulouse : l'homme mort en garde à vue souffrait d’une hémorragie au crâne

  • A
  • A
Toulouse : l'homme mort en garde à vue souffrait d’une hémorragie au crâne
Image d'illustration.@ SYLVAIN THOMAS / AFP
Partagez sur :

L'autopsie de cet homme de 60 ans a révélé une importante hémorragie intracrânienne ainsi que des fractures aux côtes. 

Il avait été retrouvé mort en cellule de dégrisement au commissariat central de Toulouse dans la nuit de dimanche à lundi. Cet homme de 60 ans, ramassé auparavant ivre sur la voie publique, souffrait en fait de plusieurs fractures, rapporte mercredi La Dépêche du Midi.

Importante hémorragie. L'autopsie effectuée lundi a en effet révélé que l'homme, qui est mort d'une fracture du crâne, avait aussi une importante hémorragie intracrânienne. De plus, il avait des fractures aux côtes. 

Incapable de marcher. Dimanche en début de soirée, la police municipale avait été alertée par des riverains à cause de la présence d'un homme en état d'ébriété sur la voie publique. Sur place, les forces de l'ordre avaient découvert un homme incapable de marche, avant de l'aider à s'installer dans leur voiture où il s'était immédiatement endormi.

Pourtant vu par un médecin. En application du Code de la santé publique sur "l'état d'ivresse publique et manifeste", l'homme avait été placé en cellule de dégrisement et vu par un médecin, lequel n'avait formulé aucune contre indication. C'est dans la nuit, entre 2 heures et 3 heures, que les policiers de permanence avait découvert l'homme décédé alors qu'ils étaient venus le réveiller pour voir s'il avait dessaoulé, a-t-on encore précisé de même source. Aucun incident n'a été signalé avec cet homme tant avec la Police Municipale qu'au commissariat de police, ont souligné la source policière et le parquet.