Toulouse : des inscriptions négationnistes sur le Musée de la Déportation

  • A
  • A
Toulouse : des inscriptions négationnistes sur le Musée de la Déportation
@ Capture d'écran Twitter @France 3MidiPy
Partagez sur :

Le Conseil départemental a porté plainte après l'inscription de propos négationnistes sur le Musée de la Résistance et de la Déportation à Toulouse. 

Le Conseil départemental de Haute-Garonne a annoncé mercredi le dépôt d'une plainte à la suite d'inscriptions négationnistes écrites sur la façade du Musée départemental de la Résistance et de la Déportation. "Shoah : histoire bidon", était-il inscrit mercredi matin à l'entrée du musée, à deux reprises et au marqueur noir, avant que cela ne soit effacé, ont indiqué les services départementaux. 



"Transmettre des valeurs de tolérance". "Le Conseil départemental a déposé plainte et poursuivra avec détermination son travail de mémoire au sein de son musée, pour expliquer et transmettre les valeurs de tolérance, de respect et de fraternité qui fondent notre République", a déclaré le président du Conseil départemental, Georges Méric, cité dans un communiqué. Georges Méric a condamné avec la plus grande fermeté "ces agissements inadmissibles qui renvoient aux pires heures de notre Histoire".  

Inauguré à l'occasion du cinquantième anniversaire de la libération de Toulouse et du département, en 1994, le musée retrace l'histoire de la Seconde Guerre mondiale dans la région toulousaine.