Toulouse : après l'horreur, le recueillement

  • A
  • A
Toulouse : après l'horreur, le recueillement
L'Union des étudiants juifs de France (UEJF) a appelé à une marche silencieuse, lundi à 20h30 à Paris.@ REUTERS
Partagez sur :

Plusieurs rassemblements religieux ou associatifs s'organisent à Paris et à Toulouse.

Campagne présidentielle suspendue, une minute de silence décrétée mardi dans les écoles, l'émotion est grande, partout en France, après la tuerie de Toulouse qui a fait quatre morts dont trois enfants. Plusieurs cérémonies en hommage aux victimes sont organisées lundi.

A Toulouse. Un office religieux est prévu lundi à 17 heures dans une synagogue du centre de Toulouse.  La cérémonie aura lieu à l'espace du judaïsme, place Riquet, comme l'affirmait Europe 1 lundi midi.

Les principales personnalités nationales de la communauté juive assisteront à cet office. Seront présents : le président national du Crif, Richard Prasquier, le président du Consistoire central israélite de France, Joël Mergui, ainsi que le Grand Rabbin de France, Gilles Bernheim.

François Bayrou, le président du MoDem, qui a décidé lundi d'annuler sa venue au Salon du livre de Paris, a confirmé sa participation à la cérémonie toulousaine.

Une marche entre République et Bastille

A Paris. L'Union des étudiants juifs de France (UEJF) a appelé à une marche silencieuse, lundi à 20h30 à Paris, "pour rendre hommage aux victimes de l'attentat antisémite de Toulouse". Selon le président de l'UEJF, Jonathan Hayoun, cette marche entre la place de la République et la place de la Bastille, fera suite à une lecture de psaumes à 19 heures à la synagogue Nazareth, dans le 3e arrondissement de Paris, organisée par le Consistoire central.

Le président de l'association juive, Bureau national de vigilance contre l'antisémitisme, Sammy Ghozlan, a également appelé à participer à cette lecture et à cette marche à Paris.

Un temps de prière à Notre-Dame

L'église catholique a aussi tenu à apporter son soutien à la communauté juive. Mgr Bernard Podvin, porte-parole des évêques de France, a publié lundi un communiqué dans lequel il a exprimé la "vive indignation" des catholiques de France "devant cette violence aveugle qui vise des personnes sans défense".

"Dans l’attente de toutes précisions concernant le déroulement de l’enquête, partageant l’émotion des familles et des communautés concernées", il a également indiqué "un temps de prière à la cathédrale Notre-Dame de Paris", lundi à 17h45.

>> EN DIRECT - Pour retrouver les dernières infos sur la fusillade de Toulouse, cliquez-ici.