Toujours sans nouvelle d'Erane et Andy

  • A
  • A
Toujours sans nouvelle d'Erane et Andy
Les recherches ont repris lundi matin.@ Stéphane Place / Europe 1
Partagez sur :

Près de Bordeaux, les garçons restent introuvables malgré des investigations plus poussées.

Les recherches pour tenter de retrouver deux cousins âgés de 7 ans qui ont disparu samedi après-midi à Eysines, près de Bordeaux, se sont élargies lundi. Les enquêteurs ont fouillé des bois, des boxes d'hippodrome et sondant des lacs, sans piste précise 48 heures après leur disparition.

Dans quelles circonstances ont-ils disparu ? Samedi après-midi, Erane-David et Andy jouaient dans une maison d'Eysines, près de Bordeaux. Ils y accompagnaient des membres de leur famille, dont au moins la mère de l'un d'entre eux, lors d'une visite rendue à une connaissance dans le quartier. Ils ont été vus pour la dernière fois à 17 heures ce jour-là.

Une heure plus tard, les adultes se rendent compte de leur disparition. Depuis, les deux jeunes cousins, aux parents d'origine ivoirienne et âgés de 7 ans, sont introuvables, malgré la tenue particulièrement visible d'Erane : mocassins jaunes, pantalon rouge, t-shirt vert et une crête pour coiffure.

Selon les derniers éléments de l'enquête, l'hypothèse principale est que les deux garçons ont quitté à pied la maison où ils avaient passé l'après-midi.

Comment s'organisent les recherches ? quelque 200 policiers, des agents municipaux et des bénévoles ont fouillé lundi de fond en comble un bois au sud-est de la maison également suite à des "traces" identifiées par un chien. Mais aussi dans le lac de Bordeaux, car les enfants étaient "frustrés (samedi) de ne pouvoir se baigner".

Partant de la dernière trace détectée, des pompiers venus à bord de plus de vingt véhicules, ont exploré jusqu'à 0h45 la galerie de tuyaux connectée au collecteur d'eaux usées, à sec.

25.06 Les recherches pour tenter de retrouver deux cousins âgés de sept ans à Eysines, près de Bordeaux, ont repris lundi Eyrane-David et Andy. 930620

© STEPHANE PLACE/EUROPE 1

Trois chiens pisteurs avaient en effet retrouvé des traces des deux cousins dans cette zone boisée, dimanche. Les bandes d'une caméra de surveillance d'une pharmacie située à l'orée du bois devaient aussi être visionnées lundi.

Quelles sont les hypothèses des enquêteurs ? Du côté des autorités, si l'on affirme que "tout est ouvert dans cette enquête" et qu'"aucune éventualité n'est exclue", on ne cache pas non plus que "la situation est préoccupante étant donné l'âge des enfants", explique le préfet délégué pour la défense et la sécurité, Hubert Weigel.

25.06.affiche-deux-garcons-bordeaux-place

"Plus le temps passe, plus l'inquiétude grandit", abonde Jean-Paul Faivre, le directeur départemental adjoint de la sécurité publique (DDSP). Les deux cousins, qui n'habitent pas Eysines, n'avaient aucune connaissance du quartier.

Quel est le message des parents des enfants ? "Si quelqu'un détient mon fils, je ne sais pas dans quel but ni pourquoi, peut-être dans un élan de folie, je lui demande simplement qu'il le remette au commissariat", a lancé dans l'après-midi le père d'Erane-David au micro d'Europe 1. "On imagine tous les scénarios possibles. On repousse au maximum le pire, mais plus les heures passent, plus l'angoisse monte."