"Toufik était figé"

  • A
  • A
"Toufik était figé"
L'habitante de Mions, qui a recueilli Toufik mercredi soir, raconte au micro Europe 1 que l'enfant de 10 ans était "sous le choc".@ MaxPPP
Partagez sur :

TEMOIGNAGE E1 - Le garçon a frappé à la porte de Michèle. Elle l’a recueilli "choqué".

24 heures après avoir été porté disparu, Toufik a réapparu. Mais à 70 kilomètres de chez lui. Le petit garçon de 10 ans, dont la trace s’était évanouie à Lapeyrouse-Mornay, dans la Drôme, a frappé à la porte de Michèle, à Mions, dans le Rhône. Elle a raconté au micro d’Europe 1 comment elle a recueilli l’enfant qui avait été enlevé.

"Vers 19h20, ça a sonné. J’ai vu un petit garçon. Il m’a dit : ‘c’est Toufik. J’ai été enlevé’. Et tout de suite, ça a fait tilt", a expliqué cette femme. "Je suis vite allé le chercher. Je l’ai protégé et je l’ai rentré dans la maison", a-t-elle continué. "Il n’a pas pleuré du tout. Il était très courageux. On voit qu’il avait subi un choc", a jugé Michèle.

"Il était figé. On voyait qu’il avait été choqué" :


Après lui avoir posé quelques questions notamment pour savoir si le garçon de 10 ans avait subi des violences, Michèle l’a remis aux gendarmes, qui "ont pris tous ses vêtements". "Il a donné le signalement du monsieur qui l’avait pris : pas très grand, un peu dégarni. Ce monsieur parlait français, il disait : ‘j’en ai un, j’en ai trouvé un’", a-t-elle détaillé avant de préciser qu’ensuite "le petit est parti rejoindre son papa et sa maman".