Toufik : deux portraits-robots établis

  • A
  • A
Toufik : deux portraits-robots établis
@ MaxPPP
Partagez sur :

Le suspect, âgé d’une quarantaine d’années, serait de forte corpulence, selon les témoignages.

Les auditions se poursuivent dans l'enquête sur l'enlèvement de Toufik, disparu le 20 septembre et retrouvé dès le lendemain. Le jeune garçon avait disparu alors qu’il faisait du vélo devant le domicile de son père, dans le petit village de Lapeyrouse-Mornay, dans la Drôme et avait été retrouvé après 24 heures de recherches à Mions, dans la banlieue de Lyon.

L’hypothèse du rapt est aujourd’hui privilégiée. Devant les enquêteurs, le garçon a affirmé avoir été emmené par un ravisseur parlant une langue étrangère. Un suspect qui a été vu par des témoins au volant d’un véhicule de couleur blanche, ressemblant à un Renault Scénic ou à une Citroën Picasso, en train d’effectuer des allers-retours à proximité de l’endroit où Toufik avait été enlevé.

Grâce aux témoignages recueillis, deux portraits-robots d’un même suspect ont pu être réalisés par les gendarmes et ont été diffusés mardi sur leParisien.fr Le premier portrait-robot représente un homme aux cheveux très ras et au regard dur, le second un homme moustachu aux cheveux tombant négligemment sur le visage.

Les gendarmes de la brigade de recherches de Romans-sur-Isère ont arpenté le village de Lapeyrouse-Mornay, où avait été enlevé Toufik, pour présenter aux habitants les deux portraits-robots et espérer recueillir de nouveaux témoignages.