Toufik a été retrouvé sain et sauf

  • A
  • A
Toufik a été retrouvé sain et sauf
Toufik a été retrouvé mercredi soir, moins de 24 heures après sa disparition.@ MaxPPP
Partagez sur :

Le garçon de 10 ans avait disparu mardi soir dans la Drôme. La piste de l'enlèvement est privilégiée.

Toufik a été retrouvé vivant et en bonne santé mercredi soir, 24 heures après sa disparition, selon les informations d'Europe 1. Le petit garçon de 10 ans a été remis aux gendarmes par des habitants chez qui il avait trouvé refuge à Mions, une ville située en banlieue de Lyon et à 70 kilomètres du domicile de son père, à Lapeyrouse-Mornay, dans la Drôme.

Aux personnes qui l'ont recueilli, le garçon aurait dit "je suis Toufik, des gens parlant une langue étrangère m'ont emmené", a indiqué le procureur de la République de Valence, Antoine Paganelli. Ce dernier s'est interrogé : "dit-il la vérité ?", soulignant prudemment que "l'on ne peut exclure aucune hypothèse car ces déclarations ont pu lui être suggérées".

Toufik doit être entendu par un pédopsychiatre

Le petit garçon devait passer des examens à l'hôpital pour vérifier qu'il n'a pas subi de violences. Selon les informations d'Europe 1, Toufik a été retrouvé avec des traces légères de brûlures aux poignets, ce qui laisse imaginer que l'enfant a dû supporter des liens. Il devait être entendu en présence d'un pédopsychiatre.

Une enquête avait été ouverte au départ pour "disparition inquiétante", les gendarmes ne privilégiant aucune piste. D'après la tante de l'enfant, interrogée par Europe 1, un Scénic blanc avec un couple à bord aurait été vu passant à plusieurs reprises dans le quartier mardi. L'information judiciaire ouverte évoluera si son audition et l'enquête le confirment vers un "enlèvement et séquestration", a précisé le procureur de la République.

Un contexte familial instable

Plusieurs questions restent en suspens. Les enquêteurs s'interrogeaient notamment sur le lieu où a été retrouvé Toufik, une ville située à 5 km du domicile de sa mère, qui vit à Saint-Priest. La police se demande notamment pourquoi la mère ne s'est pas déplacée en apprenant que son fils avait été retrouvé près de son domicile. Les enquêteurs, qui n'excluent pas une tentative d'enlèvement de la mère, s'intéressent donc de près au contexte familial du jeune Toufik.

Une source proche de l'enquête a confié, à la correspondante d'Europe 1 sur place, que le père, prostré depuis mercredi matin, n'a eu aucune réaction de surprise ni de joie lorsqu'il a appris que son fils avait été retrouvé.

Enfant unique, Toufik est installé à Lapeyrouse-Mornay avec ses parents depuis moins d'un an, avant leur séparation en juillet dernier. Ce petit garçon, qui vivait donc avec son père, avait été "très marqué par cette séparation", a confié un membre de la famille, soulignant que sa mère n'avait "pas donné beaucoup de nouvelles" après avoir quitté le domicile familial. Toufik évoluait par ailleurs dans un contexte familial instable. Selon des informations d'Europe 1, son père a été condamné à plusieurs reprises pour trafic de stupéfiants.

Une voisine, rencontrée par Europe 1, avait expliqué mercredi que Toufik "est un enfant très fragile, très sensible et très marqué par la séparation de ses parents".