Tirs au plomb dans une école de Nice : un garçon de 13 ans interpellé

  • A
  • A
Tirs au plomb dans une école de Nice : un garçon de 13 ans interpellé
image d'illustration@ MYCHELE DANIAU/AFP
Partagez sur :

Une arme à air comprimé a été retrouvée chez un jeune garçon de 13 ans domicilié à proximité de cette école niçoise. 

Un garçon de 13 ans soupçonné d'être l'auteur des tirs, vendredi, contre deux élèves d'une école maternelle de Nice au moment de la récréation, a été interpellé dimanche matin par la police, indique la sécurité publique. Ce matin sur Europe 1, la mère d'une des fillettes envisageait l'hypothèse qu'un autre enfant puisse être à l'origine des tirs : "pour moi, ce ne sont pas des adultes, c'est des gamins qui ont dû jouer avec. Je ne sais même pas s'ils se sont aperçu qu'ils avaient touché des enfants".  

Le garçon est placé en garde à vue. Chez lui, une arme à air comprimé a été retrouvée. Elle correspond à celle qui aurait pu tirer les plombs retrouvés dans la cour de récréation. Marcel Authier, directeur départemental de la sécurité publique des Alpes-Maritimes, précise que le garçon, domicilié dans le voisinage de l'école, a été placé en garde à vue. "L'enquête continue afin de déterminer s'il est bien l'auteur des tirs et, le cas échéant, quelles étaient ses motivations", a précisé le policier.

Les faits se sont produits vendredi. Les faits se sont produits vendredi lors de la pause de midi, lorsque deux fillettes de 5 ans avaient été touchées par des tirs de plomb alors qu'elles étaient dans la cour de récréation de leur école, dans un quartier sensible de Nice, L'Ariane. L'une avait été touchée au cuir chevelu et l'autre au dos. Une dizaine d'autres projectiles avaient été retrouvées dans la cour. Les victimes avaient par précaution été conduites à l'hôpital.