Tentative d'incendie contre un centre d'hébergement pour SDF : Cosse "extrêmement en colère"

  • A
  • A
Tentative d'incendie contre un centre d'hébergement pour SDF : Cosse "extrêmement en colère"
@ Moon Architectures
Partagez sur :

En mars, plus de 40.000 riverains avaient signé une pétition contre l'installation de ce centre, craignant un "nouveau Sangatte".

Un homme a tenté de mettre le feu dans la nuit de samedi à dimanche à un centre d'hébergement pour SDF du 16e arrondissement de Paris, inauguré la veille et contesté par une partie des riverains, selon une source proche de l'enquête.

"Un homme a tenté de jeter un engin incendiaire mais il ne l'a pas jeté assez fort". Le centre, qui accueille pour l'instant une cinquantaine de personnes, dont de nombreux enfants, avait déjà été la cible d'un début d'incendie, sans doute volontaire, le 17 octobre, trois semaines avant son ouverture. "Je suis extrêmement en colère", a réagi la ministre du Logement Emmanuelle Cosse. "Ce centre est ouvert, il accueille plusieurs familles, dont des bébés et il y a des personnes qui ont pensé possible d'attenter à leur vie", s'est-elle insurgée. La ministre a précisé que la surveillance des lieux était renforcée.

"Vers 22h samedi soir, un homme a tenté de jeter un engin incendiaire mais il ne l'a pas jeté assez fort, ne faisant pas de dégâts, ni de blessés. Cet individu a pris la fuite", a raconté la source proche du dossier, confirmant une information de BFMTV. L'enquête a été confiée au commissariat du 16e arrondissement.



Lors de la première tentative d'incendie, l'ampleur des dommages avait été très limitée (une partie de la façade et un volet avaient été noircis). Les secours avaient retrouvé du liquide inflammable sur place.  Le parquet de Paris avait ouvert une enquête pour "dégradation volontaire par incendie" et l'association Aurore avait renforcé la surveillance des lieux.