Tarn : un mort dans un braquage

  • A
  • A
Tarn : un mort dans un braquage
@ MAXPPP
Partagez sur :

Un client du bar-tabac, visé par trois hommes, est décédé. Les malfaiteurs ont été arrêtés.

Cinq euros et des cigarettes. C’est le butin emportait par trois braqueurs vendredi dans le Tarn et qui a couté la vie à un homme. Les trois hommes ont fait irruption vendredi soir dans un bar-tabac du village de Moulin Mage, dans le Tarn. L'un d'eux a tiré sur un consommateur qui a succombé à ses blessures. Les malfaiteurs ont pris la fuite, mais les gendarmes ont arrêté peu après deux hommes qui ont reconnu le hold-up. Un troisième a été arrêté "samedi soir vers 22h30 et placé en garde à vue", a indiqué le vice-procureur de Castres, Philippe Mao, qui a confirmé l'ouverture d'une information judiciaire pour "vols avec violence ayant entraîné la mort".

La victime, un homme de 54 ans habitant à Béziers (Hérault), a succombé à ses blessures avant l'arrivée des secours.

Le choc dans le village

Ils ont demandé aux cinq personnes présentes de se coucher, mais l'une d'elles aurait tardé à le faire et l'un des braqueurs lui a tiré dessus en le blessant. L'homme a succombé à ses blessures avant l'arrivée des secours.

"C'est mon mari qui était présent hier soir. Il est tout retourné. Choqué", a déclaré la patronne du bar du Montalet. "Imaginez, que quelqu'un vienne chez vous, vous braque et tue quelqu'un gratuitement ! C'est totalement fou !", s'est-elle exclamée.

"Le seul commerce du village"

"Nous tenons avec mon mari, Jacques, cet établissement depuis 30 ans. Nous n'avons jamais eu de soucis. Certes quelquefois des petits tracas comme dans tous les bars mais jamais rien d'aussi grave !", a affirmé la patronne. Selon elle, Moulin-Mage, situé dans les Monts de Lacaune, est "d'ordinaire un petit village très tranquille. Tout le monde se connaît. Il y a l'église, la mairie et nous, le bar-tabac".

"Nous sommes le seul commerce du village. Aujourd'hui, nous avons décidé d'ouvrir. Les clients ne nous parlent que de ça", a-t-elle ajouté. "C'est la première fois que nous avons un braquage, mais j'espère bien que ce sera la dernière !"