Tags "anti-flics" à la Sorbonne : une étudiante arrêtée

  • A
  • A
Tags "anti-flics" à la Sorbonne : une étudiante arrêtée
Le 11 octobre, quatre tags anti-police avaient été découverts sur les murs de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.@ GUILLAUME HORCAJUELO / POOL / AFP
Partagez sur :

Une étudiante en philosophie a été interpellée et placée en garde à vue mercredi. Elle est soupçonnée d'être l'auteure des tags "anti-flics" à la Sorbonne.

Une étudiante en philosophie a été interpellée mercredi matin à Paris par la police judiciaire et placée en garde à vue, selon les informations de France Info confirmées par Europe 1. La jeune femme est soupçonnée d'être à l'origine de tags anti-police découverts à l'intérieur de l'université Panthéon-Sorbonne.

Le 11 octobre, quatre tags anti-police avaient été découverts sur les murs de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne dans le 13ème arrondissement de Paris. Sur sa page Facebook, le syndicat Alliance avait publié des photos des tags écrits en noir ou en rouge sur les murs des couloirs de l'université, rue de Tolbiac, avec comme slogan "Frapper vite, frapper fort, un bon flic est un flic mort", ou encore "J'ouvre une bouteille à chaque fois qu'ils ferment le cercueil d'un flic".