Suicide d'un troisième détenu en 15 jours au centre pénitentiaire de Saran

  • A
  • A
Suicide d'un troisième détenu en 15 jours au centre pénitentiaire de Saran
C'est le troisième suicide en 15 jours dans la prison de Saran.@ JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
Partagez sur :

Le trentenaire présentait des risques de suicide pour lesquels il faisait l'objet d'une surveillance spécifique.

Un détenu de 35 ans a été retrouvé mort mercredi pendu dans sa cellule du centre pénitentiaire de Saran (dans le Loiret), a-t-on appris jeudi auprès de l'administration pénitentiaire. C'est le troisième suicide en 15 jours dans cet établissement.

Il présentait des risques de suicide. Le détenu s'est pendu dans sa cellule avec ses draps. Son corps a été découvert mercredi à 10h30. Il était incarcéré depuis octobre dans l'établissement. Le trentenaire était connu pour présenter des risques de suicide et faisait l'objet d'une "surveillance spécifique", selon la direction interrégionale des services pénitentiaires de Dijon.

Deux détenus de ce centre pénitentiaire de Saran ont déjà mis fin à leurs jours le 28 décembre. L'un était âgé de 35 ans et n'était pas libérable avant 2019, le second était âgé de 71 ans et était libérable en juin.