Sous le lit d'un mort, 156.000 euros

  • A
  • A
Sous le lit d'un mort, 156.000 euros
@ MAXPPP
Partagez sur :

Le butin de cet habitant de Montpellier, décédé à la mi-août, provenait d'une escroquerie.

Un habitant de Montpellier mort à la mi-août à l'âge de 61 ans avait caché sous son canapé-lit 156.000 euros en billets de 500 euros, fruit d'une escroquerie à l'assurance-vieillesse, a-t-on appris de source policière.

Ses trois soeurs, venues d'Algérie pour débarrasser l'appartement de leur frère après sa mort le 18 août, ont fait cette découverte et ont alors prévenu la police, qui a retrouvé l'argent mardi. L'enquête a révélé que l'homme avait escroqué l'organisme depuis 1995, date du décès de son père qu'il avait dissimulé. C'est le père lui-même, mort à 80 ans, qui aurait mis en place la supercherie, que son fils aurait poursuivie.

Les trois soeurs, en même temps que le magot, ont également retrouvé une carte Vitale et une carte bancaire en cours de validité au nom du père. L'argent était retiré chaque mois en liquide.