Soupçons de viols dans une famille d'accueil de Seine-et-Marne

  • A
  • A
Soupçons de viols dans une famille d'accueil de Seine-et-Marne
Son épouse, âgée de 57 ans, a été mise en examen pour non-dénonciation de crime et laissée libre sous contrôle judiciaire.
Partagez sur :

Un assistant familial de 55 ans a été mis en examen et incarcéré, soupçonné de viols sur plusieurs mineurs qui lui avaient été confiés. 

Soupçonné de viols sur plusieurs mineurs qui lui avaient été confiés par l'aide à l'enfance de Seine-et-Marne, un assistant familial de 55 ans a été mis en examen et incarcéré, a-t-on appris mardi de source proche de l'enquête, confirmant une information du Parisien.

Une dizaine de mineurs concernés. Son épouse, âgée de 57 ans, a été mise en examen pour non-dénonciation de crime et laissée libre sous contrôle judiciaire. Tous deux ont été interpellés et placés en garde à vue le 6 mars dernier. Point de départ de l'affaire : un signalement de l'aide sociale, qui accuse l'homme d'avoir agressé sexuellement un enfant de six ans, a relaté cette source proche de l'enquête. Après de premières investigations, les soupçons des enquêteurs de la sûreté départementale s'étendent : ce père de famille pourrait avoir agressé au moins dix autres mineurs, confiés au couple entre 2006 et 2016.

Un enquête en 2000. En garde à vue, l'homme a nié les faits, tandis que son épouse reconnaissait partiellement "avoir assisté" à des attouchements. Selon Le Parisien, une première enquête, pour des faits du même type, aurait été ouverte au début des années 2000, sans donner lieu à des poursuites. Plusieurs signalements de travailleurs sociaux seraient également restés lettre morte.

Les enquêteurs travaillent donc également à étudier ces signalements anciens, a expliqué la source proche de l'enquête. Une information judiciaire a été ouverte par le parquet de Melun.