Soupçonnés d’avoir aidé Belkacem

  • A
  • A
Soupçonnés d’avoir aidé Belkacem
@ Archives INA
Partagez sur :

Neuf suspects ont été mis en examen pour avoir aidé l'un des auteurs des attentats de 1995.

Neuf des quatorze islamistes présumés, soupçonnés d'avoir planifié l'évasion de la prison de Clairvaux de Smain Aït Ali Belkacem, un des auteurs des attentats de 1995 en France, ont été mis en examen samedi soir. Et huit d’entre eux ont été incarcérés.

Des suspects déjà connus

Parmi ces hommes, Smain Aït Ali Belkacem lui-même ainsi que Djamel Beghal ont été mis en examen pour "direction d'un groupe terroriste". Les sept autres personnes ont été mises en examen pour "association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste".

Djamel Beghal n'est pas un inconnu pour les services de police. Il avait été arrêté en juillet 2001 alors qu'il rentrait en France après un long séjour à la frontière entre le Pakistan et l'Afghanistan, soupçonnée d'abriter des camps d'entraînement de talibans et de combattants d'Al-Qaïda. Il a été condamné à dix ans de prison en 2005, notamment pour avoir projeté un attentat contre l'ambassade des Etats-Unis à Paris. Déchu de sa nationalité française, il est visé depuis le 19 septembre 2007 par un arrêté d'expulsion, bloqué dans l'attente d'une décision de la Cour européenne des droits de l'homme.

Parmi les autres suspects, figurent Thamer Bouchnak, Chérif Kouachi et Mohamed el-Ayouni, des membres de la filière dite des "Buttes-Chaumont" qui envoyait des jihadistes vers l'Irak.

Un plan de la prison de Clairvaux

De quels éléments disposent les enquêteurs ? Un plan de la centrale de Clairvaux et un fusil d'assaut ont été saisis lors des perquisitions, assure une source judiciaire. Les enquêteurs assurent également que des écoutes téléphoniques confortent leurs soupçons quant au projet d'évasion de Smain Aït Ali Belkacem, incarcéré à la centrale de Clairvaux.

"Le dossier de mon client est vide et j'ai fait appel de son placement en détention, qui est un scandale", a rétorqué Me Bérenger Tourné, l’avocat de Djamel Beghal, l’un des principaux suspects.

Arrêté en 1995, Smain Aït Ali Belkacem a été condamné à perpétuité en octobre 2002 pour l’attentat commis dans le RER parisien à la station Musée d'Orsay, le 17 octobre 1995. 26 personnes avaient été blessées.

Comment s'était déroulé cet attentat ?

retrouver ce média sur www.ina.fr

Au total, la vague d’attentats orchestrée par le Groupe islamique armé algérien en 1995 avait fait huit morts et des dizaines de blessés.