Son voisin fait enlever sa voiture

  • A
  • A
Son voisin fait enlever sa voiture
C'est dans cette rue calme que s'était garé Paul de Saint-Exupéry.@ CAPTURE D'ECRAN GOOGLE MAPS
Partagez sur :

Il avait laissé sa Clio dans la rue un peu trop longtemps pour son voisin. Ce dernier a appelé la police.

Les différends entre voisins peuvent mener loin. Un habitant de Bordeaux s'est fait enlever sa voiture pendant qu'il était en déplacement professionnel, rapporte Sud Ouest. Le véhicule, une Clio, était pourtant garé dans une petite rue, où elle ne gênait personne. Paul de Saint-Exupéry est formel : il ne peut s'agir que d'une dénonciation de la part d'un voisin indélicat.

En rentrant chez lui le 15 juillet, ce consultant automobile n'a pas retrouvé sa voiture, qui avait été enlevée deux jours plus tôt et mise à la fourrière. Paul de Saint-Exupéry a donc dû se rendre au commissariat, avant de régler les frais de fourrière, d'un montant de 166 euros, assortis d'une amende de 35 euros pour stationnement abusif.

"Balancé par quelqu'un de la résidence"

Même si la Clio n'était pas mal garée, la loi interdit de stationner un véhicule plus de sept jours au même endroit sur la voie publique. Le Bordelais estime qu'il aurait pu être averti, par un simple courrier et se dit certain d'avoir été "balancé par quelqu'un de la résidence".

Paul de Saint-Exupéry affirme même que ce voisin devait le surveiller depuis plusieurs semaines, car une fois prévenus, les agents viennent relever "le positionnement des valves des roues", puis reviennent sept jours plus tard pour voir si elles ont changé.

Furieux, le consultant s'est fendu d'un courrier, distribué dans les boîtes aux lettres de tout son immeuble. Il est peu probable qu'il obtienne une réponse.