Son frère lui a volé son identité

  • A
  • A
Son frère lui a volé son identité
@ MAX PPP
Partagez sur :

Depuis 1995, Patrice se fait passer pour son frère cadet. Une usurpation non sans conséquences.

Depuis 15 ans, il vit un enfer. Pascal Griffaton, 33 ans, subit les conséquences d’une usurpation d’identité. Un autre homme vit avec son nom. Un homme qui n’est autre que son frère aîné, Patrice Griffaton.

Le procès de Patrice, le faux Pascal Griffaton, a lieu jeudi au tribunal d'Auxerre. En son absence puisque l’homme est toujours en cavale. Il risque cinq ans de prison et 75.000 euros d'amende pour usurpation d’identité.

L’histoire commence en 1995. Patrice Griffaton se fait contrôler au volant d'une voiture alors qu'il n'a pas le permis de conduire. Il décide alors de donner le nom de son frère, Pascal. « Ça a démarré lors de mon service militaire. Je suis rentré un jour en permission, mon frère était parti avec ma solde et une fiche d’état civil à mon nom », a raconté Pascal Griffaton à Ouest France.

Convocations et impayés

Pascal Griffaton dit à la police qu'il a perdu tous ses papiers et se procure une fiche d’état civil de son frère, pour refaire tous ses papiers. Patrice commettra plusieurs délits, du trafic de stupéfiants à l’escroquerie, conduite sous l'emprise d'un état alcoolique en passant par la conduite en état alcoolique. Son frère reçoit à sa place les convocations du tribunal et les impayés.

En février 1996, Patrice Griffaton avait été condamné une première fois pour usurpation d’identité. Avant d’être relâché et de recommencer.