Six interpellations après des échauffourées devant un lycée du Val-de-Marne

  • A
  • A
Six interpellations après des échauffourées devant un lycée du Val-de-Marne
Six personnes ont été interpellées après des échauffourées devant un lycée du Kremlin-Bicêtre, mardi.@ JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
Partagez sur :

Six jeunes ont été interpellés, mardi, après un rassemblement contre les violences policières, au Kremlin-Bicêtre, dans le Val-de-Marne.

Six jeunes âgés de 17 à 18 ans ont été interpellés mardi aux abords d'un lycée du Kremlin-Bicêtre (Val-de-Marne) au sud de Paris, au terme d'échauffourées lors d'un rassemblement contre les violences policières, a-t-on appris de source policière.

Dénonciation des violences policières. Une centaine de jeunes, dont de nombreux lycéens, s'étaient rassemblés dans la matinée devant le lycée Darius-Milhaud, a raconté cette source. Le rassemblement était organisé pour dénoncer les violences policières et soutenir Théo, un jeune victime d'un viol présumé à la matraque lors d'une interpellation en banlieue parisienne début février. Entre 10H00 et 13H00, des "échauffourées sporadiques" ont éclaté entre certains jeunes et les forces de l'ordre, a expliqué la même source. Plusieurs voitures ont été dégradées, des feux de poubelles allumés et un policier légèrement blessé par des jets de projectiles.

Originaires du Kremlin-Bicêtre et de Villejuif. Six jeunes ont été interpellés et placés en garde à vue pour leur participation à ces incidents. Ils sont originaires du Kremlin-Bicêtre et de la ville voisine de Villejuif. La police n'a pas pu préciser s'il s'agissait de lycéens ou non. L'interpellation brutale de Théo, 22 ans, à Aulnay-sous-Bois, avait débouché sur la mise en examen de quatre policiers, dont l'un pour viol. Cette affaire a d'abord suscité plusieurs nuits de violences en banlieue parisienne, et a ensuite provoqué de nombreuses manifestations et des rassemblements lycéens en France depuis plusieurs semaines.