Seine-Maritime : suicide d'un gendarme à son domicile

  • A
  • A
Seine-Maritime : suicide d'un gendarme à son domicile
Le gendarme s'est donné la mort avec son arme de service.@ KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Partagez sur :

Un gendarme s'est tué jeudi chez lui, avec son arme de service. Une enquête a été ouverte. 

Un gendarme de 36 ans s'est donné la mort avec son arme de service jeudi à son domicile de Neufchâtel-en-Bray, en Seine-Maritime, a indiqué jeudi le parquet de Dieppe.

"Un drame personnel". "Le militaire appartenait au peloton de surveillance et d'intervention de la gendarmerie (Psig). Il s'agit d'un drame personnel", a déclaré  le procureur de la République de Dieppe Yves Dupas, qui n'a pas souhaité commenter davantage l'événement. Une enquête a été ouverte pour déterminer plus précisément les circonstances du décès.