Seine-Maritime : du ciment dans les courriers suspects

  • A
  • A
Seine-Maritime : du ciment dans les courriers suspects
@ MAXPPP
Partagez sur :

La poudre contenue dans les enveloppes envoyées mercredi à des administrations n'était pas toxique.

La poudre contenue dans des courriers suspects envoyés mercredi à différentes administrations de Seine-Maritime était constituée principalement de ciment, a indiqué jeudi la préfecture, alors que d'autres plis similaires ont été reçus jeudi dans de nouveaux lieux.

"Les investigations pratiquées sur les plis réceptionnés ont déterminé que la nature du produit était en très grande partie du ciment, le reste pouvant être de la cendre ou une matière carbonée", a indiqué la préfecture dans un communiqué. "Aucune pathologie n'a été décelée sur les personnes ayant été en contact avec les dits courriers", a-t-elle ajouté, confirmant que les analyses visant à détecter des substances chimiques, radioactives ou biologiques avaient été négatives.

Le parquet de Rouen a indiqué qu'une enquête pénale a été ouverte pour retrouver le ou les personnes qui ont envoyé ces plis. Ce n'est qu'après que cette ou ces personnes auront été appréhendées qu'une qualification délictuelle pourra être retenue avec précision, a-t-on expliqué.