Seine-et-Marne : un policier, ivre, frappe une gendarme

  • A
  • A
Seine-et-Marne : un policier, ivre, frappe une gendarme
@ AFP
Partagez sur :

Alors qu'il venait d'avoir un accident de la route sans gravité, un policier en état d'ivresse a frappé la femme gendarme qui tentait de le maîtriser.

Ce brigadier-chef de 45 ans a probablement tout perdu, l'autre soir, sur une petite route de campagne de Seine-et-Marne. Après avoir perdu le contrôle de son véhicule, sans faire de blessé, l'homme a surtout perdu son sang-froid auprès des gendarmes.

Près de 2g d'alcool dans le sang. Il faut dire qu'il avait 1,9 gramme d'alcool dans le sang. Et lorsque les gendarmes l'ont autorisé à rentrer chez lui,  vers 1h30 du matin, il n'avait pas totalement dessaoulé. Mais comme personne ne venait le chercher, le policier a perdu patience. Il s'est mis à piquer une crise, à insulter les gendarmes, avant de frapper au visage une femme qui tentait de le maîtriser.

Du cannabis dans la voiture. Résultat, sa garde à vue a été prolongée. Les gendarmes ont aussi effectuée une perquisition qui s'est révélée fructueuse. Dans la voiture du policier, ils ont ainsi trouvé six grammes de cannabis.

Il rancardait les malfaiteurs. Qui plus est, les gendarmes ont découvert que ce brigadier-chef avait été condamné en février dernier à un an de prison, dont neuf mois avec sursis, pour "violation du secret de l'enquête". Depuis son commissariat, il informait les "voyous" sur lesquels enquêtaient ses collègues. 

Un policier derrière les barreaux ? En arrêt maladie depuis sa condamnation, le quadragénaire, qui faisait l'objet d'une procédure disciplinaire, attendait son passage devant le conseil de discipline. Avec cette nouvelle affaire, il va forcément être révoqué et peut-être même passer quelques mois en prison...