Seine-et-Marne : Anita reste introuvable

  • A
  • A
Seine-et-Marne : Anita reste introuvable
Des battues ont été organisées avec des bénévoles et des gendarmes, sans résultat.@ MAXPPP
Partagez sur :

La mère de famille a disparu depuis une semaine. Une seconde phase de l'enquête commence.

Elle n’a laissé aucune trace. Anita Ysebaert devait rentrer chez elle dimanche dernier, après avoir passé la soirée en famille. Cette mère de quatre enfants avait raccompagné sa fille à Noyen-sur-Seine. Elle devait ensuite prendre sa voiture pour rentrer chez elle, à Mouy-sur-Seine, à 12 km de là. Ses enfants ont alerté les autorités dès le lendemain de sa disparition, inquiets de ne pas avoir de ses nouvelles. Mais depuis, l'enquête n'a pas permis d'obtenir des éléments nouveaux et le dispositif va être allégé.

Seul détail troublant en possession des enquêteurs : sa voiture est également introuvable. Depuis plus d'une semaine, les gendarmes ont tout mis en œuvre pour tenter de retrouver Anita, avec notamment un hélicoptère et des cavaliers de la garde républicaine. Les militaires ont même sondé la Seine avec un sonar spécial. Ils ont découvert 22 carcasses de voitures, mais pas de trace de la disparue ou de son véhicule. Le chien pisteur n'a rien trouvé non plus.

Une seconde phase d'enquête

Mardi, les plongeurs vont fouiller les nombreux étangs du secteur. Mais les gendarmes vont maintenant passer dans une seconde phase d'enquête, a expliqué à Europe 1 le colonel Francis Formell, patron du groupement de gendarmerie de Seine-et-Marne.

"Compte-tenu de l'ampleur des recherches qui ont déjà été faites depuis huit jours, on va plus concentrer nos moyens sur l'enquête judiciaire. On va faire tout l'environnement de la personne, ses amis, et puis après faire ce qu'on appelle le porte-à-porte, pour essayer d'avoir un renseignement qui nous permette d'avoir une nouvelle piste à explorer et réaliser d'autres recherches", a-t-il précisé.

Une enquête sur sa personnalité

Accident, mauvaise rencontre, fuite ou suicide, les enquêteurs n'écartent aucune piste car ils n'ont pas d'indices. La dernière fois qu'elle a été vue, la mère de famille n'avait plus de téléphone, sa batterie était déchargée. Depuis, ses comptes en banque n'ont pas bougé, et rien ne permet d'expliquer sa disparition.

"On est très soudés, ma mère est proche de chacun de ses enfants, en général il ne se passe pas un jour sans que l’un d’entre nous ait de ses nouvelles", a confié l’une de ses filles. Ses proches ne s’expliquent toujours pas cette disparition, comme l’a précisé sa sœur : "elle n’aurait jamais laissé ses enfants et ses petits enfants. Ou au moins elle aurait donné des nouvelles".

Anita Ysebaert, blonde aux cheveux courts et aux yeux marrons, portait au moment de sa disparition un haut blanc avec un motif noir, un jean bleu clair, des ballerines en cuir noir et un gilet noir. Sa voiture est une Peugeot 306 de couleur gris foncé. Deux numéros ont été donnés par la gendarmerie à l'attention des personnes disposant d'informations, le 01.60.67.10.15 et le 01.64.71.71.00.