Sauvée grâce à son oreillette

  • A
  • A
Sauvée grâce à son oreillette
Une conductrice, tombée dans un canal et bloquée dans sa voiture, a réussi à prévenir les secours.@ CAPTURE D'ECRAN GOOGLE STREET VIEW
Partagez sur :

Une conductrice, tombée dans un canal et bloquée dans sa voiture, a réussi à prévenir les secours.

L'accident. La pluie était battante et la route glissante dans la nuit de mardi à mercredi en Charente-Maritime, vers Rochefort. Vers 2h30, une conductrice perd le contrôle de sa Twingo et la voiture glisse sur la bas-côté avant de tomber, sur le toit, dans le canal en contrebas. La jeune femme parvient néanmoins à appeler les secours grâce à son oreillette. Des policiers en patrouille ont ainsi pu lui porter secours.

Sauvée par une vieille habitude. "La première chose que j'ai faite, c'est d'enlever ma ceinture. Ensuite, j'ai cherché l'air, parce que l'eau est rentrée tout de suite dans la voiture. Et j'ai tiré sur le fil de mon oreillette, au bout, il y avait mon téléphone", raconte la conductrice à Europe 1. "Quand je conduis seule la nuit, j'ai toujours les oreillettes et le téléphone branché sur les oreillettes", a-t-elle précisé.

"J'ai pris mon téléphone et j'ai composé le 18. Mon téléphone a fonctionné", poursuit la rescapée. Elle a alors eu le temps d'expliquer aux secours où elle se trouvait. Elle avait déjà de l'eau jusqu'aux épaules.

Un plongeon dans le canal. Prévenus par les pompiers, quatre policiers rochefortais qui patrouillaient dans le secteur sont les premiers à arriver sur les lieux et localisent la voiture déjà presque complètement immergée. "On ne voyait plus que les roues et la femme hurlait. Elle nous a signalé qu'elle n'avait plus qu'une petite poche d'air et qu'elle commençait à suffoquer", raconte le brigadier Prevost, qui a participé au sauvetage.

"Il y avait une urgence vitale. Et voyant qu'on n'arrivait pas à ouvrir la portière, on a décidé de la forcer au maximum. On a réussi à la plier. Je me suis ensuite accroupi dans l'eau et je lui ai dit 'donnez-moi vos mains'. Je l'ai tirée de toutes mes forces et je l'ai sortie du véhicule comme ça", poursuit le policier.

Finalement, la conductrice ne souffre que d'une légère hypothermie.