Saône-et-Loire : un gendarme se suicide sur son lieu de travail

  • A
  • A
Saône-et-Loire : un gendarme se suicide sur son lieu de travail
Un gendarme s'est donné la mort mercredi après-midi sur son lieu de travail à Louhans en Saône-et-Loire@ CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Partagez sur :

Un gendarme de 22 ans s'est suicidé avec son arme de service dans les locaux du PSIG de Louhans, en Saône-et-Loire.

Un gendarme s'est donné la mort mercredi après-midi sur son lieu de travail à Louhans en Saône-et-Loire, a-t-on appris jeudi auprès de la gendarmerie, confirmant une information du site d'informations Creusot infos.

L'homme, un adjoint volontaire âgé de 22 ans, a utilisé son arme de service sur son lieu de travail, dans les locaux du PSIG (Peloton de surveillance et d'intervention de la Gendarmerie), selon la même source. Samedi en Côte-d'Or, un gendarme de 47 ans, père d'un enfant, s'était déjà suicidé avec son arme de poing dans les locaux de la gendarmerie à Précy-sous-Thil.

Selon une étude de l'association professionnelle de gendarmes GendXXI, rendue publique en janvier, 25 gendarmes se sont suicidés en 2015, un chiffre en hausse par rapport à l'année précédente (22).