Sanglant guet-apens à Marseille

  • A
  • A
Sanglant guet-apens à Marseille
Quatre homme cagoulés ont fait feu sur la victime.@ MAXPPP
Partagez sur :

Une figure du milieu a été assassinée mercredi. Une vingtaine de balles ont été tirées.

Ils n'ont laissé aucune chance à leur cible. Mercredi matin, vers 9 heures, dans les quartiers Nord de Marseille, deux voitures ont délibérément percuté le scooter de Roland Gaben, 46 ans. Quatre hommes cagoulés et armés ont alors criblé de balles la victime à terre. En tout, une vingtaine de balles de plusieurs calibres ont été tirées.

"Quatre homme cagoulés et armés"

"Quatre homme cagoulés, armés ont fait feu avec une arme d'épaule et une arme de poing. (...) Nous sommes manifestement dans un règlement de comptes de type professionnel", a précisé Christophe Barret, procureur adjoint de la République de Marseille au micro d'Europe 1, en regrettant "un mépris total de la vie d'autrui".

"Ce sont malheureusement les méthodes actuelles du grand banditisme", a déploré, pour sa part, le préfet de police de Marseille Gilles Leclair au micro d'Europe 1. "On assiste depuis quelques temps à des actions beaucoup plus sauvages", selon lui. "Dans le passé, les règlements de comptes étaient à une ou deux balles, maintenant on arrose complètement la personne comme si il y a avait des symboles à effacer", analyse t-il.

La victime fichée au grand banditisme

La victime serait un homme fiché au grand banditisme originaire du quartier populaire du Panier. Connu pour vols, braquages et proxénétisme, il aurait versé récemment dans le trafic de stupéfiants.

Le parquet de Marseille a confié l'enquête à la brigade criminelle de la police judiciaire (PJ). Près d'une dizaine de règlements de comptes mortels ont eu lieu à Marseille depuis le début de l'année, après 14 en 2010.