Salah Abdeslam a téléphoné à un détenu le soir des attentats

  • A
  • A
Salah Abdeslam a téléphoné à un détenu le soir des attentats
@ DSK / POLICE NATIONALE / AFP
Partagez sur :

Toujours activement recherché, le terroriste présumé a passé un appel à un détenu de la prison de Namur, en Belgique.  

Près d’un mois après les attentats de Paris, Salah Abdeslam reste introuvable. Mais les enquêteurs ont restitué une partie du parcours du suspect recherché par toutes les forces de police d’Europe. Le soir des attentats, le terroriste présumé a passé un appel à un détenu de la prison de Namur, une ville belge au sud-est de Bruxelles. C’est ce qu’a révélé mardi soir la RTBF, une information confirmée ultérieurement par le quotidien belge Le Soir.

Pas sur la liste des personnes radicalisées. Salah Abdeslam a ainsi téléphoné à "un jeune détenu originaire de Molenbeek-Saint-Jean", une ville proche de Bruxelles où ils résidaient tous les deux. Il est actuellement incarcéré "pour un délit de droit commun". Cet individu, qui a environ le même âge que le terroriste présumé, ne fait cependant pas partie de la liste des personnes radicalisées remise à la commune de Moleenbeek, précise la RTBF. Le détenu a toutefois des antécédents en matière de vol.

Une visite en prison en octobre. Salah Abdeslam est allé le voir au moins deux fois en prison, sans plus de précisions sur ses motivations. La dernière visite remonte au mois d’octobre. On ne sait pas si les forces de l’ordre avaient connaissance de ces rencontres entre les deux hommes. Le parquet fédéral belge n’a pas réagi pour le moment.