Saint-Martin : le meurtrier présumé d'une Belge interpellé

  • A
  • A
Saint-Martin : le meurtrier présumé d'une Belge interpellé
Image d'illustration.@ MIGUEL MEDINA / AFP
Partagez sur :

Cet homme de 22 ans, après avoir démenti les faits, a reconnu lui avoir porté plusieurs coups avec un morceau de verre trouvé par terre.

Le meurtrier présumé d'une jeune Belge de 22 ans, Wendy, dont le corps a été trouvé dimanche sur l'île de Saint-Martin, dans les Antilles françaises, a été interpellé, a-t-on appris mercredi auprès du procureur de la République de Basse-Terre. 

Meurtre et viol. L'homme, 22 ans, originaire de Saint-Martin, doit être déféré jeudi au pôle de l'instruction de Pointe-A-Pitre, en Guadeloupe, "dans le cadre d'une information judiciaire qui sera ouverte du chef de meurtre, concomitant au crime de viol avec arme", a indiqué le procureur de la République, Samuel Finielz.

Trois témoins. Lors d'un contrôle de voisinage dans le cadre de l'enquête, mardi matin, non loin du lieu du crime, Baie Nettlé, les gendarmes ont aperçu sur la plage un individu correspondant au signalement précis donné par trois témoins. L'un d'entre eux, notamment, avait vu le jeune homme sortir du bosquet où le corps de la jeune femme a été retrouvé, "en sueur, avec un comportement particulièrement suspect", a expliqué le procureur.

Avec un morceau de verre. "Après avoir contesté toute participation aux faits, il a admis avoir croisé la jeune fille, l'avoir bousculé de manière violente, dans le bosquet. Il s'est saisi d'un morceau de verre qui était au sol, et il lui a porté des coups à plusieurs reprises", a détaillé le procureur qui a ajouté que l'homme a "admis des violences sexuelles" sur la jeune femme. Des analyses des vêtements et des chaussures du jeune homme ont révélé des traces de sang malgré un lavage récent, a-t-il encore indiqué.