Saint-Denis : "ça canarde", raconte une riveraine

  • A
  • A
Saint-Denis : "ça canarde", raconte une riveraine
@ THOMAS SAMSON / AFP
Partagez sur :

TEMOIGNAGE - La police antiterroriste a donné l'assaut mercredi matin contre un appartement de Saint-Denis, dans le cadre de l'enquête sur les attentats de vendredi. Martine, qui habite juste à côté des lieux de l’intervention, témoigne sur Europe 1.

TÉMOIGNAGE EUROPE 1

Trois personnes ont été interpellées et deux suspects ont été tués mercredi, au cours d'un assaut donné à Saint-Denis, au nord de Paris, par les forces antiterroristes en lien avec les attentats de vendredi. Des policiers ont été blessés au cours de l'assaut. Cet assaut était encore en cours mercredi vers 7h30, aux alentours de la place Jean Jaurès, près de la basilique Saint-Denis. "Ca m’a réveillé vers 4h30, ça s’est arrêté à peu près vers 4h50 et là ça reprend. J’ai très peur", a témoigné sur Europe 1 une riveraine, Martine. 

"Ca canarde... Des explosions... On dirait des tirs de kalachnikovs... je ne sais pas à quoi cela ressemble, je n’en ai jamais entendus. Je ne vois pas de fumée.  Je suis juste derrière mon volet en espérant que.. Je pense que je ne suis pas du tout dans la ligne de mire", a-t-elle raconté. "Les gens commencent à allumer la lumière chez eux. Les gens ne bougent plus, ils sont au téléphone. Il y a un certain écho, on ne sait pas du tout d’où ca vient. Il ne faut pas que les gens sortent. Je crois que je ne vais pas bouger de chez mois, j’attendrai de savoir ce qu’il se passe", a ajouté Martine.


Intervention à Saint-Denis : "ça canarde"par Europe1fr