RER A : le suspect mis en examen

  • A
  • A
RER A : le suspect mis en examen
@ REUTERS
Partagez sur :

Il a avoué samedi avoir poussé un voyageur contre un train Gare de Lyon à Paris.

L'homme soupçonné d'avoir tué vendredi un voyageur en le projetant contre un RER à Paris a reconnu les faits et a été mis en examen pour meurtre, selon une source judiciaire.

Déféré au parquet

Durant sa garde à vue commencée vendredi soir, l'homme, âgé de 28 ans et connu des services de police pour des vols avec violence, a reconnu les faits, a indiqué dimanche à une source judiciaire, confirmant l'information fournie la veille par une source policière. A l'issue de sa garde à vue dimanche soir, il devait être déféré au parquet qui devait ouvrir une information judiciaire, avant d'être présenté à un juge d'instruction.

Cet homme a été suivi pendant plusieurs années à l'hôpital pour des troubles d'ordre psychologique, a précisé la source judiciaire. Il souffre précisément de schizophrénie, mais avait interrompu son traitement médical, selon le JDD. Compte tenu de l'état psychologique du suspect, et si le juge devait décider de le placer en détention, le suspect pourrait alors être envoyé en infirmerie psychiatrique par l'administration pénitentiaire.

Arrêté vendredi

L'homme été arrêté peu de temps après les faits vendredi soir à Fontenay-sous-Bois puis placé en garde à vue vers 22 heures à la brigade criminelle à Paris. Depuis le matin, il était activement recherché pour avoir projeté un voyageur contre un train qui entrait dans la station Gare de Lyon de la ligne A du RER.

Déséquilibrée par son agresseur qui lui a donné un violent coup de pied dans le dos, la victime a été percutée en pleine tête par le RER et est retombée lourdement sur le quai. Grièvement blessé, l'homme de 52 ans est décédé un quart d'heure plus tard malgré l'intervention des secours. Son agresseur avait réussi à prendre la fuite, mais les enquêteurs avaient recueilli des témoignages d'usagers et visionné les enregistrements des caméras de surveillance.