Rennes : un homme sanguin et violent

  • A
  • A
Rennes : un homme sanguin et violent
@ MAXPPP
Partagez sur :

PORTRAIT - Europe1 retrace le parcours du "tueur à la machette". Un homme connu de la justice.

Le profil du tueur à la machette se précise. Le quinquagénaire, soupçonné d'avoir tué deux personnes et blessé quatre autres lors d'une équipée dramatique, mardi soir, près de Rennes, est présenté comme un homme impulsif.

Un caractère assez sanguin

Certaines personnes qui le connaissent le décrivent également comme un éternel persécuté. A 58 ans, Jean-Fred, divorcé depuis le début des années 2000, vivait seul dans le pavillon familial de Melesse, qu'il refusait de quitter. Il avait finalement admis de déménager pour une commune voisine, celle-là même où vit son ex-femme.

Employé chez un équipementier automobile, le quinquagénaire entretenait deux passions : la pétanque et le tennis, où son caractère assez sanguin s'est souvent manifesté. L'an dernier, après s'être emporté pendant un tournoi, il a d'ailleurs été interdit pour un an de toute compétition en Bretagne.

Connu pour des affaires de violences

D'après des informations d'Europe 1, le quinquagénaire était aussi connu de la gendarmerie et de la justice pour des affaires de violences. Mais pas de quoi imaginer un tel coup de folie. En moins de 45 moins minutes, l'homme a incendié son actuel et son futur domicile. Il a laissé pour morte une femme venue l'aider pour son déménagement. Il a ensuite agressé un couple de voisins occasionnant de très importantes blessures, avant de s'enfuir en voiture. Là, il provoque un accident mortel et agresse d'autres automobilistes à la machette.

Pour l'heure, les gendarmes n'expliquent pas cet accès de démence. D'autant que le suspect a été interné. Mercredi, les enquêteurs ne lui connaissaient pas d'antécédent psychiatrique, mais ils n'ont presque pas pu l'entendre.