Rennes : ils volent 300 kg de marchandise dans une association caritative

  • A
  • A
Rennes : ils volent 300 kg de marchandise dans une association caritative
Les locaux cambriolés de l'association caritative Saint-Vincent-de-Paul, à Rennes.@ Capture Youtube : vidéo Ouest France
Partagez sur :

L'association Saint-Vincent-de-Paul cherche des donateurs en urgence. Les centaines de colis dérobés devaient être distribués ce week-end.

Ils se sont emparés de 300 kilos de denrées alimentaires… destinées aux familles dans le besoin. Des cambrioleurs se sont attaqués à l'association caritative Saint-Vincent-de-Paul, à Rennes, dans la nuit de samedi à dimanche dernier. Les voleurs n’ont pas été identifiés. L'association, elle, cherche des donateurs en urgence. Les centaines de colis dérobés devaient être distribués ce week-end à Rennes.

Des produits de première nécessité. Dimanche soir, comme il en a l’habitude, Manuel Rémond, vice-président de l'association, se rend au local pour préparer des colis alimentaires. Abasourdi, il découvre que la porte a été fracturée. A l’intérieur : les cartons sont renversés et des aliments sont éparpillés par terre. Tous les dons viennent de particuliers mais aussi de grandes enseignes d'Ille-et-Vilaine. Il s’agit essentiellement de pâtes, de conserves, de légumes et de produits de première nécessité. Ce cambriolage, le deuxième cette année, constitue "la fois de trop" pour Manuel Rémond.

"Scandaleux et honteux". "C’est un préjudice, aussi bien financier que moral, car nous avons déjà été cambriolé au mois de janvier 2015. On nous avait cambriolés 300 kilos de marchandises. La première fois, on s’était dit qu’on allait se serrer les coudes, il y avait eu un grand élan de générosité. Au bout de la deuxième fois, c’est de la révolte, de la colère. Voler des marchandises destinées à des démunis, c’est scandaleux et honteux", déplore le vice-président de l’association, interrogé par Europe 1.

"On ne baissera pas les bras". Ce dernier ne compte pas en rester là. Il lance un appel aux dons d’urgence, espérant que des denrées alimentaires pourront être distribuées, comme prévu, pour le soir du Réveillon. Ces 300 kilos de marchandise devaient être apportés à 85 familles dans le besoin. "On ne baissera pas les bras, car je sais que tous ensemble, on est plus fort. Nous avons eu, à l’heure actuelle, cinquante donateurs qui ont appelé l’association. Sans vous, on ne pourrait pas continuer nos actions", lance-t-il. Au-delà d’un appel aux dons, Manuel Rémond garde un infime espoir : "si les voleurs ont un minimum de conscience, ils savent où rapporter ce qu'ils ont volé".

Coordonnées de l'association Saint-Vincent-de-Paul :
> Manuel Rémond 02.99.36.16.19
> 18 rue du Docteur Francis Joly, 35000 Rennes