Relaxe confirmée pour Me Szpiner

  • A
  • A
Partagez sur :

La cour d'appel de Paris a confirmé jeudi la relaxe de l'avocat de la famille d'Ilan Halimi, Me Francis Szpiner, pour ses propos sur le magistrat Philippe Bilger après le premier procès du Gang des barbares. En juillet 2009, Francis Szpiner avait qualifié de "traître génétique" Philippe Bilger, alors avocat général de procès. L'Ordre des avocats de Paris et le parquet général avaient alors engagé des poursuites disciplinaires à son encontre.

En septembre 2010, le Conseil de discipline de l'Ordre des avocats de Paris avait relaxé l'avocat parisien, mais l'Ordre des avocats et le parquet général avaient fait appel. Dans sa décision confirmant la relaxe, la cour d'appel rappelle que les propos en cause ont été tenus dans la foulée d'un procès "portant sur des faits d'assassinat commis dans un contexte d'une particulière atrocité et pour des mobiles inspirés par l'antisémitisme".

Elle rappelle aussi que Philippe Bilger tient un blog dans lequel il "livre ses pensées sur la justice et divers sujets de société, et participe à des controverses". "La participation de M. Bilger à de tels débats et l'expression d'opinions, y compris dans l'exercice de ses fonctions, qui ont heurté la sensibilité de M. Szpiner et de Mme Halimi, sa cliente, ont conduit ledit M. Szpiner à s'exprimer de façon violente", ajoute la cour. Elle ne voit cependant dans son propos aucun "élément constitutif d'un manquement à l'honneur, à la délicatesse et à la modération".