Reims : un immeuble s'effondre, 3 morts

  • A
  • A
Reims : un immeuble s'effondre, 3 morts
L'immeuble s'est effondré dimanche matin.@ MAXPPP
Partagez sur :

VIDÉO - L'explosion serait due au gaz. Les secours tentent de retrouver des survivants.

L'info. L'explosion, probablement due au gaz, s'est produite à 11h20. Un immeuble de quatre étages s'est effondré dimanche dans un quartier populaire de Reims, faisant au moins trois morts, et treize blessés légers, dont des enfants. Quelque 80 secouristes étaient encore sur place en début d'après-midi pour tenter de retrouver des survivants dans les décombres.

Le quartier évacué. C'est tout un pan de l'immeuble qui s'est écroulé sur lui-même. Des victimes se trouveraient encore sous les décombres de cet immeuble situé à l'extrémité d'une barre HLM d'environ 50 mètres de long. En fin de journée, les secours ont d’ailleurs trouvé une femme morte dans les décombres. Une découverte portant à trois le nombre de morts.

Des images de l'immeuble effondré :

L'explosion est probablement due au gaz. Le quartier de Wilson a été évacué car les autorités craignaient une autre explosion, selon France 3 Champagne-Ardennes. Ils ont été accueillis dans une école, puis regroupés dans un complexe sportif du quartier. Des chambres d'hôtels vont être mises à leur disposition pour les reloge.

"Un fracas de tous les diables". Nadine, une voisine de l'immeuble, a raconté à Europe 1 avoir entendu "des gens qui criaient au secours" après l'explosion. "On a été voir, ça faisait un nuage blanc, avec des trucs qui volaient", explique-t-elle, ajoutant : "il y a beaucoup de pompiers, d'ambulances". Flavien, un autre voisin, a indiqué à Europe 1 avoir entendu "une explosion énorme, un fracas de tous les diables". "Je suis sorti et j'ai vu l'immeuble écroulé, avec des gens qui s'affolaient", confie-t-il.

Les condoléance de Hollande. Le chef de l’État a adressé "toutes ses condoléances" aux familles des victimes et déploré un "terrible drame". "Tous les moyens sont mobilisés pour porter secours et sécuriser les lieux", a ajouté François Hollande dans un communiqué.

Un drame similaire il y a moins d'un mois. Le 3 avril dernier, un autre immeuble HLM s'est écroulé non loin de Reims, à Witry-les-Reims, dans la Marne. Quatre personnes de la même famille avaient alors péri. Le bâtiment était géré par le Foyer Rémois, le même organisme que celui qui s'est effondré dimanche.

> Quatre morts dans l'explosion d'un immeuble